Rénovation écologique Laure & Taïna (18 - Neuvy-deux-clochers) 180m2

Rénovation

Plusieurs problèmes concernaient ce chantier, tout d’abord du travail en hauteur avec plusieurs travées à plus de 6m de haut, des décalages de niveaux du sol, beaucoup de découpes dues à la vieille charpente présente.
Toutes parties hautes ont été traitées à l’aide d’une plate-forme de 3*3m et réglable en hauteur plus nos moyens habituels pour le travail en hauteur.

Le plus gros travail portait sur l’isolation de la toiture. Un mauvais pare-pluie en multicouche avait été posé et nous empêchait d’avoir une étanchéité à l’air satisfaisante au-dessus de l’isolant à poser, de même tous les velux ont été retravaillés pour l’étanchéité du pare-pluie dans un premier temps et ensuite pour le pare-vapeur. Il faut dire que toutes les membranes ont été déchirées lors de la pose des velux et les structures de fixations mal conçues par les entreprises de couverture.

Pour faire cette isolation en deux couches de laine de bois (20+6cm), nous avons fixé des prolongation en T sur la retombée des chevrons existants. Deux couches de laine de bois taillées
entièrement sur-mesure ont été posées entre chevrons. Car les chevrons (neufs pour la plupart suite à une rénovation de la couverture) étaient posés n’importe comment sans entraxe ni
direction bien précis.
Tous les parements de toiture ont été faits en lambris sapin avec toutes les découpes que cela comportent (murs courbes minéraux, jambes de force traversantes, entraits de charpente et un
couloir spécial pour pouvoir se mouvoir debout).
Un pignon neuf en ossature bois a été modifié afin qu’il retrouve une perméabilité à la vapeur suffisante pour ne pas engendrer trop de dégâts. L’OSB, posé à l’extérieur a été troué avec une scie cloche et nous avons remis des zones avec du pare-pluie plus respirant.
Un pignon a été repris entièrement en faisant des trous dans l'OSB posé à l'extérieur et en remettant du pare-pluie film respirant.

Retour aux projets